Sur la route de CHROMATICA : Le retour attendu de Lady Gaga [1/2]

Près de 4 ans après son dernier album solo aux accents country, l’artiste la plus excentrique de la pop revient avec “CHROMATICA”, un album résolument dance. Avant de s’intéresser à l’album, Monsieur-Robs décrypte le retour de la Mother Monster.


(Point pour ceux qui se sont confinés depuis 2007).
C’est en 2008 que Lady Gaga s’est imposée comme l’une des artistes les plus versatiles et talentueuses de la pop culture mondiale. Avec des tubes planétaires “Poker Face”, “Bad Romance” ou encore “Born This Way”, les deux premiers albums résolument pop de la chanteuse s’étaient respectivement vendus à 15 et 8 millions d’exemplaires, des records encore difficilement égalable aujourd’hui. La chanteuse s’était alors éloignée quelque peu de son univers de prédilection pour s’essayer au jazz avec le crooner Tony Bennett sur “Cheek to Cheek”, à l'expérimental sur “ARTPOP”, aux balades sur “Joanne” et à la country lors de son détour cinématographique sur A Star Is Born ou elle jouait le premier rôle et a composé toute la bande originale. 

Mais depuis quelques mois, Lady Gaga prépare un retour aux sources dance pop qui ont fait sa renommée. Comment s’est passé le comeback ? 


Un retour en demi-teinte avec “Stupid Love”
Alors que le titre commençait à fuiter sur le net dès le mois de janvier, Lady Gaga sort “Stupid Love” le 28 février 2020, comme premier single. La production électro-disco se veut efficace mais marque difficilement le grand public et ne rassure pas les fans sur la suite. Le clip, heureusement, annonce la couleur de cette nouvelle ère avec un clip éclatant ! C’est une première entrée dans le monde apocalyptique de Chromatica où Lady Gaga danse et se bat pour maintenir la paix. On adore !



Chromativa vs. Corona : la pause s’impose
Alors que la sortie de l’album est annoncé pour le 10 avril, la crise sanitaire mondiale devient une priorité pour tous. Et notamment pour Lady Gaga qui décide de repousser la sortie de l’album à plus tard, sans préciser de date. 

En quelques jours, avec l’aide de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le mouvement Global Citizen, elle organise ONE WORLD : Together At Home - un événement solidaire et musical diffusé en live dans plus de 50 pays et réunissant près de 70 artistes prenant part à la cause. Le show est vu par plus de 270 millions de téléspectateurs à travers le monde et récoltera près de 130 millions $. Les efforts de Lady Gaga sont alors salués par les médias mondiaux à coup de “Good Job!”



“Rain on Me” : un duo à la hauteur ! 
Alors que la date du 29 mai est annoncée pour la sortie de l’album, Lady Gaga révèle le titre “Rain On Me” qu’elle partage avec la chanteuse Ariana Grande. Le clip, réalisé par Robert Rodriguez (Sin City, Machete Kills), sort quelques heures plus tard sur YouTube ; dans un univers apocalyptique beaucoup plus sombre que “Stupide Love”, on y retrouve les deux artistes danser sous une pluie battante - une analogie du combat qu’elles mènent contre leurs peines. 

L’association des deux superstars dans un titre taillé pour danser et s’écouter en boucle fait le buzz instantané à travers le monde et se classe #1 dans plusieurs dizaines de pays dont les États-Unis, le Royaume-Uni et la France. Le clip fait également mouche et compte aujourd’hui près de 80 millions de vues. 

Un choix stratégique payant juste avant la sortie de l’album. Et puis finalement, le 29 mai dernier, sortait CHROMATICA. Que vaut l’album le plus attendu de cette année ? 

Commentaires