À découvrir : VSSVD, du jazz au rap


Un nom mystérieux pour un projet pluriel. Arrivé dans le paysage musical en 2014 avec l'EP Sabrina, VSSVD - à prononcer ASSAD - propose des morceaux aux univers complexes où la contrebasse, le piano et le beatbox se rencontrent autour de sonorités entre le hip-hop et le jazz. Au fil du temps, VSSVD se métarmophose en remplaçant le beatbox par la batterie pour basculer dans une atmosphère rappelant les productions de Tyler The Creator ou encore Romeo Elvis.

Après un EP Hypertendresse sorti en 2016, VSSVD revient sur le devant de la scène en ce début d'année 2020 avec un nouveau clip "Rouge". Ici, on abandonne l'aspect hybride pour épouser des textes poignants mis en scène sur des sonorités tranchantes. Toute cette énergie est magnifiquement illustrée dans un clip aux images fortes :"On clique, ça et là, on déplace des images, on en fait apparaître, on tape des mots, on lit des mots, apparaissent alors des bribes d'actualités, des images de ce monde qui nous entoure pour le meilleur et pour le pire" explique le groupe.

Rendez-vous le 17 avril pour la sortie de l'EP Rouge.


Commentaires