Festival : le public met le feu à la scène suite à l'annulation du concert d'Evanescence

Un festival qui tourne mal le week-end du 1er décembre à Mexico. Une dizaine de festivaliers ont mis le feu à la scène où devaient se produire Evanescence et Spliknot.



Une faille de sécurité et tout part à vau-l'eau (sans mauvais jeu de mot) ! Le week-end du 1er décembre se tenait à Mexico le festival Knotfest où devait se produire Evanescence et Slipknot.

Quelques minutes avant le début du concert d'Evanescence, la barricade séparant la scène principale du public s'effondre à cause de la pression exercée par un trop grand nombre de festivaliers. 
Les organisateurs font une première annonce expliquant qu'ils allaient tenter de réparer les barrières, mais s'en suit trois heures de silence radio. La colère commence à gronder parmi la foule, certains tentent de quitter le festival pendant que d'autres récupèrent des déchets pour y mettre le feu alors que l'esplanade de la scène est en train de se libérer. Résultat ? Un début d'émeute et d'incendie. La scène principale du Knotfest est peu à peu détruite tout comme les instruments et le matériel d'Evanescence.


Après ces émeutes, Evanescence et Slipknot se sont exprimés via les réseaux sociaux : 


"Même si nous sommes dévastés par la destruction de nos instruments et de notre matériel, nous ne voyons pas la violence d'hier soir comme une présentation de nos fans mexicains, ni du peuple mexicain. 50 000 personnes étaient présentes et malheureusement, une poignée d'entre elles se sont tournées vers la colère et la violence après l'annulation. Vous nous avez montré un amour incroyable et nous reviendrons toujours pour vous"


 "Nous espérions pouvoir jouer aujourd'hui, mais malheureusement, après l'annulation, des gens sont montés sur scène et ont endommagé et/ou détruit de l'équipement qui aurait pu être nécessaire pour jouer. Nous sommes extrêmement déçus de ne pas avoir eu la chance de nous produire, mais la sécurité de nos fans et de notre communauté est notre plus grande priorité. Nous reviendrons au Mexique prochainement."

Source photo de couverture : Twitter


Commentaires