Hervé, le lendemain de la scène française

Hervé, un prénom devenu populaire. Depuis plusieurs mois, Hervé fait le tour des médias à coup d'interviews, de chroniques ou de comptes rendus de ses diverses prestations au festival Fnac Live ou encore sur la scène de Days Off. 




Loin d'être une jeune recrue de la scène française, Hervé est passé par le duo Postaal avant de se lancer en solo pour donner naissance à un projet à mi-chemin entre la chanson française et l'électronique. Repéré par le label Initial (sur lequel on peut notamment retrouver Angèle, Eddy de Pretto ou encore Clara Luciani), il dévoile en mai dernier son EP Mélancolie FC. Pourquoi FC ? Tout simplement, car le jeune français de 28 ans aurait pu être footballeur.


Ses influences vont d'Alain Bashung à Daft Punk, rien d'étonnant tant il arrive à marier ces deux univers. Ses textes arrivent tel un uppercut dans le coeur sur un rythme électronique saisissant. Sa plume remarquable aurait également servi un grand monsieur : Johnny Hallyday. En effet, Hervé est à l'origine de titres comme "Pardonne-moi" ou encore "Enfant du siècle" (présents sur l'album posthume Mon pays c'est l'amour).

On retrouvera Hervé sur les routes des scènes françaises avec notamment un passage au festival Des Lyres d'Été (Blois) le 17 août, à Saint-Malo le 28 septembre - dans le cadre du festival Baisers volés - au MaMA Festival le mercredi 16 octobre et le 4 novembre aux Étoiles.

Mélancolie FC en écoute :








Commentaires