"Manu file ton 07", le Printemps Solidaire à la Concorde

Dimanche pluvieux, dimanche heureux ! Le Printemps Solidaire a investi la Place de la Concorde pour une journée riche en émotions. 

Printemps Solidaire : Un début d'après-midi prometteur
Une journée dédiée à la solidarité ! Le but ? Inciter la France à tenir sa promesse faite à l'ONU en 1970 en reversant 0,7% de sa richesse en aide économique aux pays les plus pauvres. Pour l'instant, seuls six pays ont tenu leurs engagements comme le Royaume-Uni en 2013 suite à l'appel de la population.

Organisée par Solidarité Sida avec le soutien d'associations, cette journée a alterné concerts et interventions. Près de 200 000 personnes ont répondu à l'appel.

La Présidence interpellée 

Tryo a su réveiller les souvenirs lycéens des moins jeunes avant que Luc Barruet interpelle  Emmanuel Macron pour rappeler les engagements pris par le pays à coup de "Manu, file ton 0,7". Lors de la diffusion d'un contenu du média 100% digital Brut, les voix se sont levées à la vue des interventions de Nicolas Sarkozy et François Hollande. Une vidéo brève qui a permis à chacun de comprendre les enjeux de cette journée solidaire.




Malgré les nuages menaçants, le rappeur Giorgio a su faire vibrer les foules. Des textes intéressants, une rythmique séduisante pour un moment en dehors du temps. Le jeune homme de 24 ans s'est fait connaître avec le titre "Voyou" en collaboration avec Fauve. Après deux albums, le Parisien sait étonner grâce à son écriture salvatrice.

Source : Twitter - Georgio
Dancefloor géant, instant poétique et guitares survoltées 

Après l'intervention de Runa Khan , FFF n'a pas trainé pour réchauffer les coeurs avec "Barbès" en titre d'ouverture. L'introduction à la trompette a su donner le ton : l'énergie sans limite de Marco Prince, les instants divins de Yarol Poupaud et un groupe qui ne cache pas son plaisir de retrouver le public parisien.

The Super Band*, résultat d'une création originale pour ce jour si particulier. La Foule Sentimentale s'est emparée de la place pour un instant en dehors du temps. À la nuit tombée, le set planant d'Archive a reposer les esprits dans une ambiance cosmique. Le dancefloor ne fut pas en reste avec l'arrivée de M qui s'est mêlé à la foule le temps d'une chanson. Un public est ressorti exalté de cette journée.

A retenir : l'intervention exaltante de Claudia Tagbo, le discours inspirant d'Edwy Plenel et l'instant pédagogique de Luc Barruet, porte-parole du Printemps Solidaire.



"Aider les autres c'est se sauver nous-même" Edwy Plenel, dimanche 17 septembre - Paris 
Signez l'appel juste ici

Alice L.


*Alain Souchon, Pierre Souchon, Ours & Gaël Faure, Ben l'Oncle Soul, Bernard Lavilliers, Imany, Faada Freddy, Juliette Armanet, Tiken Jah Fakoly, Yael Naïm, Izia, Flavia Coelho, Berywam

Commentaires

Articles les plus consultés