[FESTIVAL] REPORT : Ardèche Aluna Festival - Day 3

Trois jours de festivités sous le soleil ardéchois pour cette dixième édition de l’Ardèche Aluna Festival. Cette année encore, la programmation variée ravit chacun des festivaliers venus à Ruoms. Soleil, musique et bonne humeur au programme. 




26 500 festivaliers sont venus applaudir les Vieilles Canailles en ce dernier jour de festival. Dès l’ouverture des portes, les premiers fans se hissent devant la scène Étoile avec l’espoir d’avoir la meilleure place. 19h sonne l’arrivée de Claudio Capéo, accordéon sur le dos, il réussit à faire bouger les festivaliers malgré la chaleur écrasante. Les tee-shirt de Johnny Halliday sont de plus en plus nombreux parmi les festivaliers, tout le monde est prévenu. 

Crédit Photo : Mathieu Cugnot 
Quel plaisir de retrouver Olivia Ruiz sur la scène de l’Ardèche Aluna Festival. Une énergie folle, le temps s’est arrêté durant son passage charmeur et rieur. « Une femme chocolat » vêtue d’une robe blanche transporte le public dans son univers où chacun retrouve les paroles de chacun de ses titres phares. 

Une complicité sans limite

Le soleil se couche sur Ruoms, la circulation devient difficile face à la scène Étoile tant les festivaliers sont nombreux pour applaudir Les Vieilles Canailles. 22h, les premières lumières donnent un aperçu de la scénographie : un bar en fond aux luminaires qui rappellent un vieux bistro. Les premières notes de « C’est pourtant vrai » résonnent, les premiers cris du public se mêlent aux riffs de guitare. Johnny Halliday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc vêtus de noir, entrent en scène. Les plus grands titres des trois légendes de la chanson française s’enchaînent, allant de « La fille du père noël » à « J’aime les Filles ». La complicité entre chaque canaille est présente sur scène, notamment entre les titres à coup d’anecdotes et de taquineries. Le trio se transforme en duo sur certains titres comme  « Il est cinq heures » où les voix d’Eddy Mitchell et Jacques Dutronc enchantent Aluna. 
Deux heures de show menées par les Vieilles Canailles qui finiront à l’unisson leur set sur  « Toute la musique que j'aime » . 

Crédit Photo : Mathieu Cugnot 

Une fin de festival vitaminée 

La Catalogne s’invite en Ardèche aux alentours de minuit avec Cali. Une énergie folle, l’interprète d’ « Elle m’a dit » est dans une forme olympique et la communique au public. Cette année, la nouveauté pour les dix ans était la venue de Cerrone. Une scène au coeur de la fosse propose un moment de danse acrobatique. Une clôture dansante mais qui semble très courte pour certains festivaliers. 

Pour les dix ans, l’Ardèche Aluna Festival a réussi son pari une nouvelle fois. Les remarques négatives de certains festivaliers ont été entendues par l’organisation qui a su agrandir le site pour une meilleure circulation et sécurité. Bravo au festival pour ces trois jours, cet accueil chaleureux et cette ambiance familiale. 



Commentaires

Articles les plus consultés