[FESTIVAL] REPORT : Ardèche Aluna Festival - DAY 2

Trois jours de festivités sous le soleil ardéchois pour cette dixième édition de l’Ardèche Aluna Festival. Cette année encore, la programmation variée ravit chacun des festivaliers venus à Ruoms. Soleil, musique et bonne humeur au programme. 


Crédit Photo : Mathieu Cugnot 

35 degrés, 24 000 festivaliers sont venus pour ce deuxième jour. Une journée 100% frenchy avec Renaud, Matt Pokora, Jain et Vianney. 

Claude Pokora ouvre le bal avec « Magnolia Forever ». Le site se transforme en dancefloor géant, les plus grand tubes de Claude François résonnent : « Alexandrie, Alexandra », « Belles, belles, belles » sans oublier « Belinda ». Le public a le coeur chaud. MP n’a pas totalement laissé son répertoire de côté, « Elle me contrôle » et « On est là » entraîne un public d’initiés en rythme avec les Pokorettes, ses danseuses.  

Crédit Photo : Mathieu Cugnot 
Seul avec tous

Vianney, seul sur scène, offre un beau moment de partage avec le public. Les festivaliers participent totalement au set du jeune chanteur qui le leur rend bien. A la limite de l’émotion à l’écoute des applaudissements, Vianney joue une reprise de MC Solaar avant d’enflammer la scène avec « Je m’en vais ». 

Renaud trouve les mots 

Hervé, fan de la première heure a les larmes aux yeux. L’émotion de voir Renaud sur la scène Étoile le submerge. « Renaud c’est un peu le pote qu’on a a toujours rêvé d'avoir » explique-t-il à l’écoute de «En Cloque ». La voix est toujours là. Touchant, il enchaîne ses titres phares pour le plus grand plaisir du public. « Manhattan Kaboul » est portée par la foule. Bien entouré sur scène, Renaud et ses musiciens proposent un beau moment d’émotion.

Crédit Photo : Mathieu Cugnot 


Jain, dans sa bulle

Jain clos le second jour. Généreuse et sautillante, elle enchaîne ses titres les plus connus. 
« Come » et le public ne se fait pas prier. Une heure et demi de concert où la foule a su trouver sa place auprès de la chanteuse. Jain termine dans une bulle en plastique portée par les festivaliers. Un slam remarqué. 

Commentaires

Articles les plus consultés