[REPORT] Claire Maguire & Loic Nottet au Bus Palladium

Il est le jeune prodige dont tout le monde parlera bientôt. Elle est une artiste anglaise à la carrière déjà bien remplie. Loic Nottet et Clare Maguire partageaient la scène du Bus Palladium ce lundi pour un showcase tout en puissance et timidité.




Clare Maguire, l’anglaise à la voix d’or.
De haut de ses 29 ans, la jolie Clare Maguire a déjà tout d’une grande. Le look est sobre mais travaillé, la voix est puissante, le style musical impose le vécu : le jazz, la pop et la soul notamment. Son univers nous rappelle un peu de Texas, un peu d’Adele, un peu de Lana Del Rey, et ça fait du bien. Sur “Elizabeth Taylor”, la balade qui cartonne depuis quelques mois, la jolie anglaise achève de surprendre le public par la sur-puissance de sa voix qui donnerait probablement quelques sueurs froides à certaines divas. Un beau moment.



Loic Nottet, l’alien.
Mais celui que l’on venait voir ce soir, c’est lui : Loic Nottet. A 18 ans, il se classe finaliste dans la version belge de The Voice ; A 20 ans, il remporte “Danse avec les Stars” en France alors qu’il est un total inconnu (on vous laisse juger du niveau juste ici) ; A l’aube de ses 21 ans, le 31 mars 2017, il sort “SELFOCRACRY”, un album qu’il a entièrement composé. C’était donc la première fois qu’il présentait une partie de ses titres au public.

En moins de 30 minutes, le jeune belge va dérouler son statut de vocaliste-alien au public du Bus. D’abord sur une cover de “Chandelier” de Sia, sur “Lost on You” de LP, puis sur quelques-uns des titres de son album, la voix puissante, éraillée, transcendante semble comme irréel à mes oreilles. Les yeux s’écarquillent et les poils se dressent à chaque note qui sonne comme un cri du coeur.

L’artiste joue la fausse timidité, s’amuse avec son public et sa voix parlée si fluette s’oppose à cet ovni vocal et musical qui vit chaque titre de la plus incroyable des manières. Le titre “Million Eyes”, le single déjà sur toutes les lèvres, finit de m’achever et m’arrache une larme.

Retenez donc ce nom, Loic Nottet.

Monsieur-Robs

Commentaires

Articles les plus consultés