[REPORT] La Blue Origin @Yoyo-Palais de Tokyo




Alors que le Blue Festival remontait à Avril 2015, nos camarades de La Douce Production reviennent en 2017 pour nous gâter de rêves “Blue”. Ce samedi 25 février, Monsieur-Robs a mis les pieds au Yoyo pour ce renouveau de la Blue.


Crédit Photo : Monsieur-Robs
Il est plus de 2h quand nous entrons dans le sous-sol du Palais de Tokyo et la salle est déjà bien remplie. L’air y reste pourtant très respirable (ce qui n’est pas toujours le cas au Yoyo) et après avoir commandé une bière, nous trouvons facilement une place pour danser.

C’est d’abord un spectacle visuel qui s’offre à nous. La Douce Production nous régale une nouvelle fois avec de magnifiques projections éclectiques et modernes en arrière scène. Même pour les sobres d’entre nous, l’hypnotisme est parfait. On sera particulièrement fan de l’élan géant et tournoyant ! Mais musicalement, le public sera également très gâté. De notre côté, nous profiterons d’abord du dj set de Tobias dont la rythmique effrénée semble prendre possession de la foule. Une techno sombre dont seul l’allemand à le secret qui fera son effet sur les corps du Yoyo.

Crédit Photo : Monsieur-Robs 


Vers 3h, c’est le duo Skudje qui entre en scène pour un set d’un peu plus d’une heure 30. Mais malgré un début prometteur et entêtant à souhait, les transitions brutes voires maladroites des artistes peineront à nous convaincre de poursuivre la soirée.

Notre passage quelque peu rapide ne nous aura pas permis de voir les performances de Cesko et d’Electric Rescue qui, nous en sommes persuadés, auraient confirmé notre envie de danser les yeux fermés. Malgré tout, nous attendons avec une belle impatience de nouveaux détails sur le projet BLUE FESTIVAL !

Pour revivre le précédent BLUE FESTIVAL, c’est ici !

Commentaires

Articles les plus consultés