[CHRONIQUE] “25” d’Adele - Quelles sont ses clés du succès ? [2/2]

“25” est le troisième album d’Adele. Une production attendue mais efficace qui devrait ravir le grand public. Les chiffres des premiers jours annoncent déjà un record planétaire. Mais si l’album ne révolutionne en rien l’histoire de la musique, le don de la chanteuse pour toucher le public est indéniable. Quels sont les clés de ce futur succès ?



Crédit Photo : XL Recordings
Pour comprendre ce succès planétaire prévisible, il faut évidemment s’intéresser à la création de ce nouvel album. Venez découvrir la chronique titre par titre .


Clé n°1 : Trouver les bonnes personnes
Depuis le début de sa carrière, Adele Adkins a su s’entourer de producteurs et d’auteurs de talent. L’album 25 ne déroge pas à la règle et l’on retrouve de très grands noms de la musique aux crédits. On peut noter la présence de Max Martin, l’équivalent en production de Beyoncé, entre autres responsable de Roar de Katy Perry, Shake it off de Taylor Swift et d’à peu près toute la discographie de Britney Spears, rien que ça. On croise également Greg Kurstin, collaborateur précieux de la très talentueuse Sia ou encore Ryan Tedder, leader du groupe pop One republic déjà présent sur l’album 21.


Clé n°2 : Adopter un style inter-générationnel
La pression s’est posée sur les épaules d’Adele, après le succès planétaire de 21, album le plus vendu de la décennie au Royaume-Uni. Il fallait proposer un contenu original et aussi efficace que "Rolling in the deep", "Turning tables" ou encore "Someone like you". Même si on retrouve évidemment les balades mélancoliques qui ont fait le succès de la chanteuse, l’évolution se fait sentir sur certains titres qui trouvent leurs sonorités dans le rock, la country, le gospel ou la pop plus planante. Une prise de risque plutôt légère pour la britannique qui continue de faire ce qu'elle sait faire : nous émouvoir grâce à une voix puissante et maîtrisée, des mélodies entêtantes et des paroles qui touchent chacun.


Clé n°3 : Chanter des paroles populaires
Qu’on aime Adele ou non, le moins qu’on puisse dire, c’est son habilité naturelle à toucher un maximum de gens, une artiste de la pop culture par excellence. Ce nouveau cru 2015 ne déroge pas à la règle, Adele fait sa thérapie en musique en revivant inlassablement ses histoires d’amour, ses rencontres de jeunesse et ses ruptures… Moins inspiré que 21, l’album devrait quand même faire couler quelques litres de larmes dans le monde même si la tactique de la chanteuse pourrait ne pas fonctionner indéfiniment...


Résultat : Un succès évident !
Sortie le 20 novembre dernier, l’album 25 (l’âge d’Adele lors de l’ecriture de l'album) devrait faire de grandes vagues dans les charts du monde entier. Les spécialistes parlent de l'album le plus vendu en première semaine de ventes (depuis la creation avec plus d’1.32 million d’albums vendus, dépassant ainsi Britney Spears et son “Oops ! I did it again” paru il y a déjà 15 ans). 
Monsieur-Robs plage sur 2,6 millions de copies. Et vous ?

Monsieur-Robs

Commentaires

Articles les plus consultés