[Monsieur-Robs] REPORT : Charlie Winston @Trianon

Charlie Winston 
Mardi 12 juin 
Trianon 


Avant d’enflammer la scène de l’Aluna Festival en Ardèche, le plus français des chanteurs britanniques posait ses bagages au Trianon deux soirs d’affilés pour une performance entre pop, rock, folk et électro. Monsieur Robs était Charlie ce soir là.




La fosse et les balcons sont combles lorsque les musiciens entrent en scène. L’homme au chapeau arrive quelques secondes plus tard, les lumières encore éteintes pour débuter ce second sold-out show au Trianon. Après une introduction musicalement et scéniquement sombre, un halo lumineux presque angélique s’empare du visage du chanteur qui débute le spectacle. Entre ballades folk rappelant les débuts de l’artiste comme « Like a Hobo » ou « In your Hands » et les sonorités plus pop, rock et électroniques comme « Lately » ou « Wilderness » tirées de son dernier album « Curio City », le chanteur explore des multiples facettes musicales et ce mélange fonctionne parfaitement en live. 

Personnage décalé et souriant, le beau Charlie Winston sera vêtu ce soir-là d’un costume bleu turquoise digne des plus belles années de Claude François. Bizarrement, cette tenue pailletée jusqu’au bout des manches fera son effet, tout comme les chorégraphies improvisées du chanteur entre danse contemporaine et folies rocks en tout genre qui rendront folles les fans de la première heure. 



Car oui, le public sera déchainé du début à la fin, la force fédératrice du « Hobo » est indéniable. Son sourire, ses chansons entrainantes et sa danse endiablée feront mouche autant auprès des femmes que des hommes. La foule reprendra en cœur et par cœur la plupart des chansons de l’artiste, frappera des mains à chaque instant et surtout fera trembler le sol du Trianon pendant plus d’une heure et demie. 

Le chanteur prendra également quelques minutes pour parler de son combat pour Avaaz, un événement en amont de Cop21, la conférence sur le climat qui vise à sensibiliser la population au réchauffement climatique. Le flyer et le badge proposés en sortie de concert permettront aux intéressés d’en apprendre plus sur le sujet. 



Coup de cœur CBB : Malgré une discographie déjà bien fournie, Charlie envoûtera le public (et l’équipe CBB au passage) avec une reprise douce et pleine d’émotion de « Back to Black » d’Amy Winehouse. Éloignée de l’univers du chanteur mais pourtant parfaitement en accord avec le reste du live, la cover sera reprise par les aficionados de la diva soul. 

Pour terminer la soirée, M. Winston déchainera le public avec « Kick the Bucket », tiré du premier album avant de quitter la scène du boulevard de Rochechouart.

Monsieur-Robs 


Commentaires

Articles les plus consultés