[ÉVÈNEMENT] REPORT Solidays 2014

Festival Solidays
27 au 29 juin 
Hippodrome de Longchamp



Le festival solidaire lance les festivités de l'été avec trois jours aux portes de Paris, trois jours de folie nous attendent. 


Vendredi 27 juin, 16h - Porte Maillot

Les trois jours sont complets, nous le voyons dès notre arrivée à Porte Maillot. Nombreux armés de tentes, sac de couchages et tous le nécessaire pour un festival à temps plein ! Nous apercevons une grande queue menant aux navettes mais le dispositif pour le premier jour est bien ficelé par conséquent nous n'attendons que quelques minutes. Nous nous rendons à l'Espace Presse pour un premier interview de Nasser (à venir ), le retard des Marseillais nous permet de redécouvrir le site, comme à son habitude, les Solidays savent répondre à toutes les envies. Un bar à vin au Bout du Monde (nom qui fut à l'origine de nombreuses blagues entre festivaliers), non loin du camping, de nombreux bars où l'attente est brève et un nombre incalculable de stands de nourritures allant du Japon à l'Éthiopie en passant par le Ch'nord et la fameuse friterie de Momo. Breton ouvre notre bal sous la scène du Dôme, les anglais déchaînent les foules. On tape du pied, et nous sommes une nouvelle fois impressionnés. Nous passons devant la Green Room où les jeunes filles en fleurs se donnent à coeur joie en levant les bras devant un Dj.
Chinese man se fait entendre en train d' enflammer la foule à quelques mètres, Yodelice séduit les filles comme les garçons avec son dernier album Square Eyes, la bonne ambiance entre festivaliers réchauffent les coeurs. Mathieu Chédid fait le show dès 21h45, armé de ses immenses lunettes et de divins musiciens, ils nous fait virevolter durant son heure de passage du début à la fin sans que nous puissions reprendre notre souffle. Nous retrouvons avec plaisir ses classiques comme "Je dis aime" que le public reprenait avec plaisir. Une petite s'impose, nous parcourons l'immense site de l'Hippodrome de Longchamps, découverte d'une cinéma proposant 30mn d'humour et de l'exposition "Sex and the City". Aux alentours de minuit, la folie fde Shaka Ponk s'empare de la scène Paris, les festivaliers sautent à pieds joints durant toute la durée du set.
Comme promis plut tôt dans la journée, Nasser met le feu à la fois sur scène et dans le public. Nous découvrons leur dernier album #7 sur scène avec grand plaisir.

Comme chaque année le festival a ravi le public par sa chaleur, sa bonne humeur, son accueil qu'il pleuve ou qu'il vente !

Chapeau bas aux organisateurs !


A.C 



Commentaires

Articles les plus consultés