[LOVE MACHINE INTERVIEW] We Are Match

WE ARE MATCH



We are Match c'est l'histoire de quatre jeunes hommes originaires d'Alençon. Amis d'enfance, ils se lancent dans la composition l'été dernier dans une ferme en plein no man's land. Ces quatre chatons multi-instrumentalistes s'imposent dans nos oreilles avec leur single "Violet" aux nuances mystérieuses et soulignant leurs nombreuses influences. Leur premier EP Rezilane est désormais disponible, ils travaillent sur leur prochain album et ont récemment participé au festival des Inrocks en compagnie de London Grammar ou encore Valérie June.


[Interview]




Comment est né votre projet, We are Match ? 
Il est né il y a un peu plus d’un an maintenant. On se connaissait tous depuis très longtemps, on s’est retrouvés un été dans une ferme où on a commencé à jouer et composer ensemble et tout nous a semblé très naturel tout d’un coup !

Quels artistes/groupes vous a donné envie de faire de la musique ?
Ça a été différent pour chacun de nous, par exemple il y a eu un concert : Matt Elliott au Printemps de Bourges pour Simon, Paco c’est certainement la sincérité des premiers albums de McCartney qu’il a découverts étant petit, Aurélien c’était l’envie à l’adolescence de faire du R’n’B comme Chingy avec ses potes… Des horizons très éclectiques (rires).

D’ailleurs pourquoi « We are match » ? 
Match pour nous signifiait à la fois l’altérité et la complémentarité, c’est ce qu’on avait découvert en jouant ensemble.

Votre visuel présente des chats, fans des « lolcat » ou simplement une volonté de préserver votre anonymat ? 
Au départ c’est parti d’une petite blague entre nous, mais il s’est avéré aussi que l’on voulait que les gens écoutent notre musique avant de pouvoir la catégoriser dans un genre.

Des rumeurs circulent comme quoi votre EP va être remixé par des artistes émergents de la scène électro française, pouvez-vous nous en dire plus ? 
Notre EP sera effectivement remixé par des artistes français que l’on aime beaucoup ! Les nouveaux éclairages apportés à chaque morceau forment un patchwork sonore hyper cool. On est vraiment reconnaissant que ces artistes aient pris le temps de faire ça, ça va sortir d’ici quelques semaines.

Nous avons remarqué une réelle identité visuelle dans vos clips, pourriez-vous la définir ? 
Pour cet EP, on a réalisé nos clips nous-mêmes avec l’aide d’un ami à nous, Thaï de ChokdiDesign. On s’est vraiment amusés à les faire, ça nous rappelait les cours d’arts plastiques, on voulait que le résultat transpire cette récréation. Pour l’identité, nos clips ont en commun de mettre en scène des formes et des couleurs qui réagissent entre elles, que ce soit à l’aide de peinture, d’ordinateurs ou de machines à laver (rires).

Vous avez composé votre EP dans un lieu isolé, que vous apporte cette autarcie pour composer ?
On a besoin de se retrouver ensemble pour pouvoir se concentrer puis simplement avoir plus de liberté. On s’est d’ailleurs retirés une nouvelle fois pour composer notre album !

Quelle est votre dernière découverte musicale qui vous a fait vibré ? 
On a joué près de Lille avec un groupe qui s’appelle BRNS, leur musique est impressionnante et puis ils sont très gentils.

Quel est le live qui vous a le plus impressionné dernièrement ? 
Atoms for Peace !

Quel est votre artiste 2013 ?
Mac Demarco est le mec le plus marrant du monde ! En plus il a notre âge !

Comment voyez-vous la scène française aujourd’hui ? 
Très libre et prolifique !

Selon vous, comment un artiste peut-il émerger dans le milieu de la musique actuel ? 
En étant sincère et honnête, en faisant la musique qu’il aimerait écouter.

Comment avez-vous vécu votre participation aux Inrocks Labs en compagnie de Valérie June, London Grammar, ou encore Jaco Gardner ? 
Impressionnant ! C’était génial de jouer à la Cigale avec tous ces groupes mais il y avait aussi Lucius ce soir là, c’était vraiment bien.

Quelle est la scène de vos rêves les plus fous ?
Coachella ! Même une petite scène !

Comment abordez-vous 2014 ? 
Avec envie !

Avez-vous des dates de prévues ? 
Oui quelques-unes, le 8 février à Londres au Lexington pour « Paris is Burning » notamment, mais en ce moment on se concentre surtout sur notre premier album !

[Dans ton casque 2014] Quels sont vos morceaux du moment ? 
Owen Pallet – "The Great Elsewhere"
BRNS – "Here dead he lies"
Mac Demarco – "My Kind of Woman"
Leila – "Work"
Arcade Fire – "Reflector"
Atlas Sound – "Te Amo"
Oneohtrix Point Never – "The Trouble With Being Born"
Grizzly Bear – "Foreground"



Un grand merci à We Are Match et à leur manageur, Quentin ! 


Leur page FB 
 / twitter : @wearematch / Chaîne youtube  / Leur soundcloud





A.Cusack 

Commentaires

Articles les plus consultés