J'ai... envie de fuir le pays



"Pour tous ceux qui habitent en France, nous devons tous avoir la même idée : C'est quoi ce temps... Le calendrier a été malencontreusement décalé, non, nous ne sommes pas au mois de mai. Ou sinon, si nous sommes bien le 20 mai, on est bel et bien en train de nous voler notre été. Histoire de vous donner un peu plus le cafard, attention spoiler, ça devrait continuer jusqu'à mi-juin."


Voilà le début d'un article resté inachevé, comme beaucoup d'autres. Mais celui-ci a eu plus de chance, son titre est encore valable. Maintenant que la dépression hivernale a fondu comme neige au soleil de 35°, se pose le problème de la dépression estivale, oui, toutes les excuses sont bonnes pour se plaindre. Chaque année, la même chose : tout votre répertoire facebookien fait une croix sur l'originalité pour poster des photos de paysages exotiques, de selfies devant la piscine de la location, ou de jambes nues sur le sable/pelouse, bitume aussi parfois. Aucun effort d'originalité, ils veulent juste se montrer et foutre la haine aux gens, comme moi et certains d'entre vous, qui ne partent pas.

Astuce pour ne pas vous sentir seul(e) : publiez d'anciennes photos, sans vous. La dernière fois que vous êtes parti(e) en vacances vous aviez 10 kilos en plus (quand on est heureux, on mange).


Sinon, il a aussi cet ami qui se barre à Cancun et qui vous demande de venir vous occuper du chat, de la plante verte et de son aquarium a crevettes du Pacifique. Le mec part en vacances, vient vous narguer avec ses "emplettes vacances-plage-soleil-canicule-onétouffe" alors qu'il sait que vous n'êtes pas partie depuis que vous ne rentrez plus dans du 16 ans, et en plus vous devez lui rendre service. Oui, un ami, ça DOIT rendre service, même dans ce genre de situation où vous n'en avez aucune envie. Et pour vous remercier, s'il le fait, il vous ramènera un "truc de là-bas" dont vous en aurez totalement rien à foutre parce que vous n'y êtes pas allés, vous, là-bas.

Astuce pour vous sentir mieux : Vous pourrez prendre vos bain chez lui, utiliser son électricité plutôt que la votre, vider discrètement son réfrigérateur (si, c'est possible), et économiser pour vos prochaines vacances. Tout travail mérite salaire.


Les gens qui vous racontent leurs vacances, toujours le même récit d'une personne à une autre, sauf si les vacances signifient trek dans la jungle (cas très rare). Clairement, on s'en fout de ce que vous avez mangé, on s'en fout que vous vous soyez levés à 10h et que ça vous a fait du bien, on s'en fout du temps que vous avez eu. Surtout que ces potes là ont été vicieux les salauds, ils vous ont envoyé des mms avec des photos de paysages paradisiaques, et à ce niveau (ils savent que vous pleurez tous les soirs dans votre lit pour cause de non playa) c'est presque une tentative d'assassinat par poussage au suicide. Ne perdez donc pas de temps à écouter leur débriefe, partez ou coupez leur la parole.

Astuce pour éviter ce genre de situation : Pendant un mois (ils mettent du temps à passer à autre chose) évitez les gens qui sont partis bronzer.Vous pouvez aussi couper votre portable, internet, ça vous fera des vacances pas chères.


A.D

Commentaires

Articles les plus consultés