J'ai... mis des lunettes de soirée

J'ai commencé à sortir vers mes 17 ans, innocente et le goût encore douteux. Ma première fois c'était au Duplex, dans la salle principale, la salle "électro"... Je savais déjà ce que je voulais, mais je ne savais pas encore où le prendre. 





Si vous sortez dans le même genre de soirée que moi, vous n'avez pas pu échapper à ce nouveau phénomène oxymorique : les lunettes en boîte de nuit.

Il y a encore trois ans, cet accessoire était presque exclusivement réservé aux kékés, il nous prévenait du potentiel risque de boulet. Il m'était donc impossible de comprendre l'utilité et le plaisir que cela pouvait être d'avoir ses lunettes sur le nez dans un hangar en pleine nuit. Depuis, j'ai moi-même essayé, et vous, les réticents, vous devriez aussi. Déjà, pour ceux d'entre vous qui tiennent à leur image et à la discrétion, les lunettes ne sont plus réservées à ceux qui auraient quelque chose à cacher sous ces verres opaques. Les lunettes en soirée c'est cool, vous pouvez fermer les yeux sans qu'on pense que vous planez, et à l'inverse vous pouvez planer en toute discrétion. Gardons un peu de mystère.

Le premier groupe à en utiliser est composé des dignes héritiers des kékés 90's. Ceux qui se la pètent, lunettes de marque, gomina, et petite chemise (blanche) ouverte, look bobo ou rock, on ne sait pas/ on ne sait plus. Ceux-là ont pris le relais du kéké des années 2000, mais ils ont plus d'argent, ou c'est ce qu'il essayent de nous faire croire en flinguant leur RSA dans une bouteille d'Absolut (restons soft) à la Concrete. Facilement identifiable. Les soirées électros nous offrent souvent de jolis spécimens, on y voit de tout. Robes roses à pompons cheveux aux couleurs encore inconnues, on se lâche quoi. Les lunettes aussi deviennent une source de bonne marrade, funky glasses ! Les petits rigolos s'en donnent à cœur joie, défilé de lunettes forme d'ours, lapin, motifs, même McDo s'y est mis. Le ridicule ne tue pas, non. Le ridicule véhicule une bonne ambiance et permet de faire des rencontres. D'ailleurs, une amie à qui j'ai montré mon dernier achat (des "Nunettes" léopards portant le message : Cougar (extra chic) m'a assurée que j'allais pécho. Oui, les lunettes de soirées nous servent, à défaut de protéger nos mirettes, à attirer l'attention sur nous.

D'autres enfin, les précurseurs si j'ose dire, gardent leurs Ray Ban afin que la foule ne voit pas leurs yeux hagards. Des chics types quoi, qui ne veulent en aucun cas heurter notre sensibilité. Bob vissé sur la tête, lunettes noires, certains parlent de cache misère.

Bref, ça rajoute un côté "bal masqué" à nos soirées.

A.D

Commentaires

Articles les plus consultés