Do it Do it # Fin du monde


J'ai pas mal hésité avant de classer cet article dans la partie "Do it", mais personne n'échappera au fameux 21 décembre, alors autant y aller à fond. Une énième fin du monde, qui fait un peu plus peur que les autres quand même... Les Mayas avaient l'air d'être plus sérieux que Paco.




Y aller à fond... Oui, même si on n'y croit pas le climat général est angoissant et c'est toujours une raison de plus de faire la fête ! Mes potes et moi avons trouvé comment passer cette longue journée de 24h voire plus (eh oui), je vous fais part de nos réflexions qui vous apporteront la lumière en évitant de vous y conduire je l'espère.


      Première chose primordiale pour des raisons évidentes : regroupez-vous ! Même si vous n'y croyez pas. Vous aurez l'air moins con s'il se passe quelque chose. Ca vous évitera la crise de panique en solo, avec l'impossibilité de rejoindre votre famille ou vos potes. J'imagine déjà le nombre incalculable de dégénérés dans nos rues et transports, le 21 décembre sera une journée noire pour le savoir-vivre. Le fait d'être en groupe vous permettra de surveiller vos amis les plus instables ! Ce qui sera peut-être votre dernière GBA (Grosse Bonne Action) de l'année 2012 ! Et au moins, dans le pire des cas, vous ne mourrez pas seul ou vous ne serez pas l'unique survivant de la ville (rappelez-vous "Je suis une légende").

      La solution la plus sympa sera évidemment de faire une soirée, ou plutôt LA soirée marathon. La date et l'heure varient, on se paume dans les fuseaux horaires et les différentes prophéties, alors autant voir large : rendez-vous le 20 au soir pour trois jours de fête intense. Prenez un RTT, une tenue confortable, quelques kilos qui vous sauveront peut-être la vie, des packs de Guronsan (mieux vaut éviter de dormir au cas où il faudrait faire preuve de vivacité) et trouvez-vous un bon spot ! Pensez à toutes les éventualités : tsunami, grande crue, météorite(s), tornade, tremblements de terre, arme biologique, pluie de batraciens, levée de zombies... la liste est non exhaustive, vous pouvez me faire part de vos suggestions. Sauf si toutes ces catastrophes se combinent, une maison à plusieurs étages avec une cave, dans un lieu dégagé serait le meilleur endroit. Sinon vous pouvez toujours acheter un bunker sur Ebay.

      Les différentes prophéties qui relatent la fin du monde nous expliquent que seuls les justes resteront, donc à priori, il devrait rester très peu d'hommes sur terre. Si vous voulez en faire partie, vous pouvez d'ores et déjà tenter de vous ouvrir à la spiritualité. Vous trouverez quelques livres sur le marché qui vous feront devenir un bouddha en 15 jours, ou qui vous apprendront la méthode rapide de la méditation. Attention ! Cette option n'exclue pas un retranchement, rien ne vous garantira que vos prières vous auront purifié (surtout si c'est uniquement pour sauver votre peau).

      Certains imaginaient passer la journée au lit, avec une boîte de somnifères pour éviter l'angoisse. Il a fallu leur rappeler qu'un bon dosage était difficile à faire, et qu'un réveil inopiné était fort probable. Ce qui aurait pu les plonger en plein film d'horreur en pleine fin du monde : un réveil à la 28 jours plus tard. Revoyez vos classiques afin d'éviter quelques écueils. Dans le doute, je vous conseille de ne pas trop vous lâcher non plus. Ne testez pas l'héroïne, ne couchez pas avec le mec/la nana de votre meilleur(e) pote, ne prenez pas un prêt que vous ne serez pas en mesure de rembourser après le 21, ne tentez pas la chute libre, ne chargez pas (trop) votre corps avec des substances en tout genre.

On se retrouve le 24 décembre pour un report fin du monde !


A.D

Commentaires

Articles les plus consultés