DO IT DO IT #20

Les soirées silencieuses





Depuis l'été 2011, nous assistons à un vrai boum des "Silent Parties" : soirée où chacun reçoit un casque et reçoit le "son" via ce dernier. Un concept qui serait née dans les années hippies où les casques étaient encore raccordées à un fil. Un réel carton se profile depuis plusieurs années en Angleterre avec la société Silent Arena et en Hollande avec 433FM, en France le projet est rapidement mis en route avec Silent Events grâce à Dj Mum's, directeur artistique de la société. Le dispositif est simple : l'artiste se poste sur une scène dédié et commence à jouer en "silence" et le public profite de la performance grâce au casque posé sur leurs oreilles. La nuisance sonore est un réel problème dans le monde de la nuit, donc le concept permet de faire cohabiter les couche tard et les lève tôt, ce qui n'est pas négligeable et permettra sûrement de faire revivre certaines villes qui s'éteingnent de nuit en nuit.
Une idée qui aurait pu faire taire les relations entre les fêtards, mais bien au contraire, cela permet même  de faire des rencontres inattendues entre personnes de différentes horizons, lorsqu'on obtient son casque on peut se brancher sur trois supports différents (Ordinateur, mp3 ou Dj) et se mettre à se déhancher en écoutant Popof alors que notre voisin écoute les Clash.
Cette année, Silent Events a obtenu un partenariat avec le géant Sony qui fournit les casques, ils ont pu s'implanter dans de grands festivals Français comme aux Vieilles Charrues, à Main Square et à Rock En Seine. Le collectif a su ravir bon nombre de parisiens en organisant chaque vendredi de l'été, une silent partie à la Rotonde de Stalingrad.


Nous vous donnons rendez vous sur le site Silent Events : www.silence-events.com


A.Cusack 

Commentaires

Articles les plus consultés