Discover and Love #17

       

        Marshmallow, un groupe made in France/Angleterre. Les quatre Clermontois ont commencé en 2000 à réunir la langue de Molière et l'art du pop rock british et décident de parcourir la France entière. De concerts en concerts, de rencontres en rencontres ils se forgent une certaine réputation, et finissent par rencontrer Yarol Poupaud l'ancien guitariste de FFF. Celui-ci leur demande de réunir toutes leurs compositions, et produit leur premier album : "A l'heure d’été", qui sortira le 18 juin.

       C'est un album qui requiert plusieurs écoutes : malheureusement, nous, Français élevés à coups de Beatles, Rolling Stones, White Stripes, ou encore moult d'autres groupes anglophones, avons du mal à apprécier que notre langue soit chantée dans un registre différent de celui de Souchon ou Biolay (ne parlons pas de la variété française, les bas fonds musicaux). Des textes qui nous parlent de ballades, de nuits et de palmiers, et un certain travail sur l'écriture finissent par nous faire apprécier ce chanté français; il s'agit donc de thèmes "inoffensifs" et généralement gais qui caractérisent la pop.
       Au niveau musical, on peut apprécier la maturité du groupe, des compositions entraînantes et bien construites, pas de fausses lenteurs ou de cris de guitares superflus. Il est évident que les influences des quatre amis trouvent leurs sources dans les années 60/70, dont on peut notamment citer les Beatles; desquels ils se sont peut-être trop rapprochés parfois, certains riffs ressemblant de très près aux leurs. Il serait dommage de trop s'attarder là-dessus, les compositions sont originales et nous peignent un tableau autre que quatre petits minets dans le vent, blouson en cuir collé au T-shirt en V.

 Leur EP digital "A l'heure d'été" est déjà disponible.
 Concert au Nouveau Casino, le 18 juin
 Aux Francofollies, les 13 et 14 juillet, la Rochelle



A.D

Commentaires

Articles les plus consultés